• CHARIOT Pierre

     

     


     

    UN PEU D'ENTRAIDE

     

      

    "LUMIERE D'AQUARELLE, LUMIERE D'AME" Regards poétiques portés sur l'oeuvre de Pierre CHARIOT, artiste peintre aquarelliste belge - Monographie de Véronique FLABAT-PIOT, poète - Edition "Ligne de mire" Florenville  - Préface de Marie-France Willaumez, licenciée en histoire de l'art.

     Sur une magnifique jaquette en couleur, un portrait de l'artiste dans la nature, ouvre cet impressionnant hommage, rendu par différentes personnalités, son épouse et Véronique FLABAT-PIOT, Poète, entre autres, au talent d'un homme qui a fait de cet art - l'aquarelle, une technique très spéciale - sa ligne de vie.

    Notre amie Véronique, qui a fait la monographie de ce grand peintre, a constaté, maintes fois, une certaine similitude entre la peinture de l'artiste et l'écho des mots de Victor Hugo, et elle nous convie, tout le long de ces pages, à la découverte de l'expression commune de ces deux hommes. "Le chef-d'oeuvre est adéquat au chef-d'oeuvre" - "le définitif est dans l'art" (Victor Hugo, "William Shakespeare").

    En feuilletant cet ouvrage, les lignes pures des tableaux, à peine esquissées, mais dont les contrastes sont délicatement soulignés, délivrent une fraîcheur remarquable et une légèreté incomparables. Etant une adepte de la peinture - j'ai toujours prisé cette communion des deux arts, - cette forme d'expression me touche particulièrement. Ici, la nature est déclinée dans sa beauté la plus glorieuse : l'automne en Flandre, côtoie les plateaux désolés du Larzac, la Bretagne flirte avec les Gorges du Tarn, le Petit coin de paradis rejoint un gai matin à Belle-Ile-en-Mer... L'artiste a beaucoup voyagé avec son épouse et les paysages d'Irlande l'ont fortement inspiré, donnant naissance à ses "carnets de voyage".

    Les petites maisons, nichées dans la verdure ou recouvertes de cristal d'argent, les grands arbres dans leur somptueuse majesté, les bords d'une mer calme ou agitée, l'évasion enivrante des grandes cimes, sont des sujets de prédilection pour l'artiste, qui les décline en couleur en grisé ou sépia. Ce qui donne une "aura" différente à chaque tableau. "Lumière en déclin" trouve son écho auprès du poème "Credo Vespéral" de Véronique, la "Fresque Hivernale" réunit les deux artistes dans le long repos de la nature et l'atente du printemps prochain, "Neige au crépuscule" rejoint la "Sagesse Crépusculaire".

    C'est une chanson à deux voix, où la sensibilité et l'inspiration des artistes se rejoignent pour délivrer la quintessence de l'art. Un véritable régal pour les yeux et l'âme, en des camaïeux de couleur douce. Pierre CHARIOT, surnommé "le Turner belge", dont les parents étaient des artistes dans l'âme, et qui n'ont jamais contrarié ses dispositions artistiques, a été fortement influencé, lors d'un déménagement, par la rencontre d'Auguste Musquin, peintre aquarelliste amateur de grand talent, qui a éveillé, chez l'enfant, un don secret et déterminé son avenir d'homme, dont il dit : "je suis un paysagiste né"". MERCI à Pierre CHARIOT et Véronique pour ce merveilleux cadeau !  

    ¨Si vous êtes intéressés : laplumevagabonde@gmail.com

     

     

     

      

     
    « Creations (KALYONA)Livre d'Or »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Vous devez être connecté pour commenter