• Dan JACOBSON

      

                                                                   

     

    D A N    J A C O B S O N

     

     

     

     

    Ce peintre absorbe le temps pour le remodeler, dans un dérèglement qui prend tout son sens. Rimbaud n'avait-il pas des visions de bateau ivre lorsqu'il longeait la Seine. Ces tableaux expriment l'éventualité d'une rencontre entre deux mondes complètement opposés et ne pouvant s'unir que par la force du rêve et de la perception.

    Le droit au rêve devient une réalité. Les normes du raisonnable se modifient au profit de l'impensable. Par le viais de ses peintures et de ses aquarelles, DAN JACOBSON nous guide vers d'autres dimensions parallèles, affleurant note présent. Parfois, elles se résument à la téléportation d'un élément.

    Mais elles peuvent, aussi, se transformer en une confrontation entre deux époques.  En clair, l'impossible n'est possible que lorsqu'il n'y a plus de barrière. Et, cet obstacle, c'est le temps.  L'artiste nous en livre la clé par le truchement d'un imaginaire bien plus que réel.  Et c'est là, le "Paris" de DAN JACOBSON.

    (Extrait de "Arts Actualités Magazine" de Harry KAMPIANN

     

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    ©    Beauty 2015                   

     

    « PeintureJ. LEDERLE »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :