• Les Arpèges de l'aube

     

     

     

    MES PARUTIONS

     

     

     

     

    Un nouvel ouvrage vient de voir le jour : "LES ARPEGES DE L'AUBE", aux Editions Thierry SAJAT à PARIS.

    77 Pages de lecture, illustrations graphiques originales de l'auteur, 1ère et 4ème de couverture blanc glacé, avec création originale, également de l'auteur. J'ai demandé à un poète émérite de me faire une préface, dont vous trouverez un extrait ci-dessous :

     

     La tendresse, la douceur, la paix, quoi de plus féminin ? Coryne, dite Coryphee, ainsi signe-t-elle ses textes, la danseuse, la chanteuse des molts. Des mots qu'elle fait danser à la belle cadence de l'alexandrin sur les thèmes de la nature, de l'enfance, de l'amour, de le mer...

    " La mer est somptueuse en ses roulis d'argent,

    En déshabillé bleu de folle transparence,

    Elle mène le jeu en joyeuse insolence,

    Telle une amante heureuse, entonnant son doux chant".

    la Féminité s'exprime par la grâce. Coryne célèbre la beauté des autrefois, plus calmes, plus sereins, celle d'un Paradis Terrestre, que constituent - Le Marais - qui dort sous le soleil - Les Reflets - sur l'onde et, bien évidemment - la Poésie Vivante - qui émerveille l'être humain, le libère de son désarroi. La Poésie devient remède, baume, nectar, hydromel, que sais-je encore Pour nous faire oublier les moments pénibles de l'existence, les aléas de la destinée.

    La Fraternité est aussi au programme de Coryne qui chasse la douleur : "Vient toujours un moment où... La nue s'éclaircit au temple de l'esprit/ L'éther redevient bleu et l'espoir, à l'envi/ Transcendé par l'oiseau, aria sublimé/ S'épanouit, dans les coeurs, en divine envolée"! 

    On a plaisir à entrer dans le monde de Coryne, plaisir d'explorer son domaine, son univers, que ce soit celui du  "Pont du Cabouillet " celui même d'une "Aquarelle". On est conquis, de bout en bout, par l'optimisme, la joie de vivre, qui se dégagent de ces textes :

    " Le poème est de vie, de tendresse à construire,

    L'écrit de peu de foi, il faudrait le proscrire,

    Au temps de tragédie, imaginer l'humour,

    La clarté doit jaillir au moindre carrefour !

    Comment ne pas souscrire à cette profession de foi poétique ?

    Louis DELORME  Professeur Education Nationale, Poète.

      

      

    MES PARUTIONS

     

     

     

    Ce recueil, édité en Mai 2013, porte le même titre que mon blog. Il s'agit de diverses poésies, illustrées de créations informatiques, de ma composition. Voici quelques mots de la préface : 

    " Coryne HAUTEMAISON nous entraîne dans les sillons multiples de sa poésie, finement ciselée sous l'araire de chaque jour, dans la terre des mots, dans la terre d'écrire. Comment définir cette poésie parfumée de fleurs et de moissons, printanière et généreuse . Le poète - s'accroche à son espoir - à fleur d'âme et s'exprime en ouvrant son coeur. Coryne n'écrit pas, elle compose, comme le musicien sur le clavecin des heures, avec la passion pour cet art, qu'elle manie dans le respect de la langue.

    A la grâce des mots, au gré des pages, les poèmes deviennent confidences. Ses vers sont limpides et courent, à douze pieds, dans une épure poétique qui n'échappe pas à la lumière des rêveries, sur un espace sensible. On ressent comme une retenue de la rime qui serait sous les doigts de l'auteur avant de se poser dans l'écrin merveilleux de l'alexandrin.

    L'écriture est belle, habillée d'émotion sur des - chemins de vie - où le poète, dans ses créations, aime et fait aimer, nous invitant , devant et derrière les miroirs, pour y découvrir la douceur. N'écrit-elle pas, dans sa 

    " PETITE FUGUE EN MILLE TEMPS "

    " Le poème s'envole en un murmure harpé !"

     

     Thierry SAJAT, Poète, Editeur et Créateur du JOURNAL A SAJAT. PARIS

     

        

     
    « Emotions "LA VIE"Mots enfants »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Vous devez être connecté pour commenter