• PARC DES FELINS NESLES

     

     

     

     

     

    LE JAGUAR - Le jaguar est le seul félin américain. Il ressemble beaucoup au léopard, bien que plus trapu avec une tête tête généralement plus carrée et des ocelles, parsemant sa fourrure, plus large et avec un point au centre. Prédateur, opportuniste, avec l'une des mâchoires les plus puissantes chez les félins (315kg/cm2), il peut briser la carapace d'une tortue. Son régime alimentaire regroupe plus de 80 espèces de proies différentes. Ces caractéristiques en ont fait un félin mythique, craint et adulé, symbole de force et de puissance dans les civilisations précolombiennes.

    LYNX DU CANADA - Sa fourrure plus longue et plus dense que celle des autres lynx, et ses pattes plus longues et plus larges, font de cette espèce la plus adaptée pour vivre dans un environnement où le manteau neigeux est, parfois, extrâmement profond. C'est pourquoi on le trouve sur un territoire plus nordique que le lynx roux. Petit indice pour les différencier : le premier possède une queue toute noire alors que chez le second, elle est claire sur le dessous !

    ONCILLE - C'est un félin  très joli, qui ressemble à la fois au chat domestique ( de par sa silhouette et la forme de ses empreintes), et au chat de GEOFFROY, (de par la forme et les motifs de sa tête).

    OCELOT - C'est le plus connu des petits félins d'Amérique. Essentiellement nocturne, il passe une grande partie de la journée à se reposer dans les arbres ou dans la végétation dense. C'est le seul du genre 'leopardus" à être présent au nord du Mexique et au Texas. Il a la plus grande capacité d'adaptation à différents climats, types de proies et d'habitats.

    LE PUMA - Il est le plus grand des petits félins. Comme chez eux, le dessus de son nez n'est pas poilu, sa face ( du nez à entre les yeux) est petite et il est incapable de rugir. Ses vocalisations sont très particulières. C'est un félin généraliste qui a su s'adapter à tout type d'écosystèmes, puisqu'on le trouve du niveau de la mer jusqu'à 6000m d'altitude dans les Andes et du Canada à la Patagonie, en passant par les forêts tropicales bresiliennes et guyanaises ! Ses pattes arrières, étonnamment longues, lui permettant d'être à la fois sauteur et sprinteur, n'y sont pas étrangères...

    MARGAY -  Il est souvent confondu avec l'ocelot et l'ocille. Mais le Margay est le plus arboricole de tous. C'est un véritable acrobate ; il peut descendre d'un arbre la tête la première ou encore se suspendre aux branches, par les pattges arrières, pour attraper des oiseaux au vol ou vider des nids (oh le vilain !) Cette destérité lui est permise grâce à ses pattes flexibles à 180°  Il faut être patient pour l'apercevoir dans ses acrobaties !

     

     

      

    LE MANUL -  Le Manul est, comme la Panthère des neiges, adapté à la vie en régions froides, avec une fourrure très épaisse. Ses petites oreilles, orientées sur le côté, jouent le rôle de deux radars repérant les proies à l'ouïe. Se déplaçant très lentement, on a parfois l'impression qu'il rampe, comme un serpent. Peu mobile, il reste énigmatique pour les chercheurs mais aussi pour ses soigneurs et encore plus pour le public. Il faut être patient pour le voir actif.

    LE TIGRE - C'est une espèce des plus emblématiques qui peuplent notre planète. Prédateur ayant su s'adapter à divers écosystèmes forestiers tant qu'il y trouve de l'eau et d'assez grosses proies, il occupait autrefois une grande partie du continent asiatique. Très menacé, 4 des 9 sous-espèces ayant déjà disparu. Le parc est un des seuls lieux au monde où vous pourrez admirer et découvrir 3 sous-espèces différentes.

    LE CHAT RUBIGINEUX - C'est le plus petit des félins, les adultes faisant la taille d'un chat domestique de six mois, soit 1 kilo et demi environ. Il possède des marques rougeâtres sur les flancs et deux bandes blanches très marquées sur le front. Principalement nocturne, ce félin reste méconnu des scientifiques ; son aire de répartition exacte n'étant même pas connue. Lorsqu'ils sont actifs, ils sont très vifs, alors ayez l'oeil !

    PANTHERE DES NEIGES - Encore appelée once, elle est parfaitement adaptée à la vie en montagne. On la trouve dans toute la chaîne de l'Himalaya. Avec un pelage gris-blanc et de larges rosettes grises, son camouflage est parfait. Son long poil (12 cm sur le ventre), et ses petites oreilles témoignent d'une parfaite adaptation au froid. Sa très longue queue, outre le fait d'être un balancier indispensable durant la chasse, joue aussi le rôle d'une écharpe et lui procure ainsi plus de chaleur. La cavité nasale élargie lui permet d'assurer une bonne ventilation bien que l'oxygène se raréfie en altitude.

    PANTHERE NEBULEUSE - Ce félin présente de larges motifs foncés sur le corps. Il est aussi agile dans les arbres que le Marguay et est capable de descendre des arbres tête vers le bas ou de se tenir suspendu par ses pattes arrières, alors, levez la tête ! Très mystérieux, ce félin nocturne arboricole reste méconnu tant il est difficile à observer à l'état sauvage. C'est le félin qui, en proportion possède les plus longues canines au sein de cette famille.

    CHAT PECHEUR - Il possède une queue très courte pour un félin. Adapté à une vie semi-aquatique, c'est un excellent nageur qui plonge sous l'eau pour attraper des poissons. Mais son régime alimentaire est très varié ; il consomme aussi des rongeurs, insectes, amphibiens, mollusques et crustacés. Quel festin !

    PANTHERE DU SRI LANKA - Cette sous-espèce au pelage très sombre est le plus grand prédateur du SRI LANKA. Contrairement aux autres léopards, la Panthère du SRI LANKA cache rarement ses proies dans les arbres, car elle n'a pas de concurrent. De ce fait, cherchez-là au sol !

     

     

     
    « HONFLEURPARC DES FELINS NESLES »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Vous devez être connecté pour commenter