• Sur la route de ses rêves ML. BIGAND

     

                                                                 

     

     

    " SUR LA ROUTE DE SES REVES "

    de Marie-Laure BIGAND

    Roman

     

     

     

     

     

     Quel adorable roman ! A chaque parution des romans de l'auteur, je retrouve ce talent de narratrice, accompagné d'une histoire attachante, au déroulement subtil, bien que mouvementé.

     

    Une petite valise est le fil conducteur de ce roman, qui révélera un secret. Mais, ce qui m'a le plus "conquise", c'est ce délicieux "Journal d'espérance", écrit par une tendre grand-mère qui n'avait aucune assurance que celui-ci atterrisse, un jour, entre les mains de sa destinataire : sa petite fille, Gabrielle.  Ce journal, relate, au fil des pages, l'existence et la vie des grands-parents de l'héroïne, ainsi que celle de sa mère, trop éprise de sa liberté pour s'occuper d'une jeune fillette et qui en a profondément souffert.

     

    Le grand amour perdu de cette grand-mère - son époux parti trop jeune - une vie de mère chaotique auprès d'une enfant adoptée, Myriam, difficile, tourmentée par l'absence d'une écoute mutuelle, ont été controversés par l'exercice d'un métier passionnant où la créativité se doit d'être inventive, face aux bouleversements successifs de la mode. Nous y apprenons toutes les ficelles de ce métier ainsi que les différents outils nécessaires à son exercice.

     

    La boutique de chapeaux de cette petite grand-mère - courageuse et tenace, habitée par son métier artisanal - qu'elle aimait passionnément, a su perdurer contre vents et marées, jusqu'à sa cession à deux soeurs modistes, motivées par le même souci de la distinction et de l'élégance.

     

    Notre jeune héroïne, Gabrielle, passera par de tortueux chemins et états d'âme, avant de retrouver, définitivement, les deux amours de sa vie : sa grand-mère et l'homme de sa vie.

     

     

     

     


      

     
    « CreationsMelle REVE de P. LUNEVAL »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Vous devez être connecté pour commenter