•  

     


     

    UN PEU D'ENTRAIDE

     

      

    "LUMIERE D'AQUARELLE, LUMIERE D'AME" Regards poétiques portés sur l'oeuvre de Pierre CHARIOT, artiste peintre aquarelliste belge - Monographie de Véronique FLABAT-PIOT, poète - Edition "Ligne de mire" Florenville  - Préface de Marie-France Willaumez, licenciée en histoire de l'art.

     Sur une magnifique jaquette en couleur, un portrait de l'artiste dans la nature, ouvre cet impressionnant hommage, rendu par différentes personnalités, son épouse et Véronique FLABAT-PIOT, Poète, entre autres, au talent d'un homme qui a fait de cet art - l'aquarelle, une technique très spéciale - sa ligne de vie.

    Notre amie Véronique, qui a fait la monographie de ce grand peintre, a constaté, maintes fois, une certaine similitude entre la peinture de l'artiste et l'écho des mots de Victor Hugo, et elle nous convie, tout le long de ces pages, à la découverte de l'expression commune de ces deux hommes. "Le chef-d'oeuvre est adéquat au chef-d'oeuvre" - "le définitif est dans l'art" (Victor Hugo, "William Shakespeare").

    En feuilletant cet ouvrage, les lignes pures des tableaux, à peine esquissées, mais dont les contrastes sont délicatement soulignés, délivrent une fraîcheur remarquable et une légèreté incomparables. Etant une adepte de la peinture - j'ai toujours prisé cette communion des deux arts, - cette forme d'expression me touche particulièrement. Ici, la nature est déclinée dans sa beauté la plus glorieuse : l'automne en Flandre, côtoie les plateaux désolés du Larzac, la Bretagne flirte avec les Gorges du Tarn, le Petit coin de paradis rejoint un gai matin à Belle-Ile-en-Mer... L'artiste a beaucoup voyagé avec son épouse et les paysages d'Irlande l'ont fortement inspiré, donnant naissance à ses "carnets de voyage".

    Les petites maisons, nichées dans la verdure ou recouvertes de cristal d'argent, les grands arbres dans leur somptueuse majesté, les bords d'une mer calme ou agitée, l'évasion enivrante des grandes cimes, sont des sujets de prédilection pour l'artiste, qui les décline en couleur en grisé ou sépia. Ce qui donne une "aura" différente à chaque tableau. "Lumière en déclin" trouve son écho auprès du poème "Credo Vespéral" de Véronique, la "Fresque Hivernale" réunit les deux artistes dans le long repos de la nature et l'atente du printemps prochain, "Neige au crépuscule" rejoint la "Sagesse Crépusculaire".

    C'est une chanson à deux voix, où la sensibilité et l'inspiration des artistes se rejoignent pour délivrer la quintessence de l'art. Un véritable régal pour les yeux et l'âme, en des camaïeux de couleur douce. Pierre CHARIOT, surnommé "le Turner belge", dont les parents étaient des artistes dans l'âme, et qui n'ont jamais contrarié ses dispositions artistiques, a été fortement influencé, lors d'un déménagement, par la rencontre d'Auguste Musquin, peintre aquarelliste amateur de grand talent, qui a éveillé, chez l'enfant, un don secret et déterminé son avenir d'homme, dont il dit : "je suis un paysagiste né"". MERCI à Pierre CHARIOT et Véronique pour ce merveilleux cadeau !  

    ¨Si vous êtes intéressés : laplumevagabonde@gmail.com

     

     

     

      

     

    votre commentaire
  •  

     

     

    Dans la rubrique "ENTRAIDE"

    PIERRE  L U N E V A L

    "MADEMOISELLE REVE"  son dernier roman

    " Les lectures Théâtrales en musique"

    autour des oeuvres de l'auteur

      

     

      

       

     

     


     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    bien orchestré et interprété

    Pierre LUNEVAL et ses comédiens et musiciens.

     

    Un très beau spectacle,  original, même si l'on ne connaît pas les oeuvres de l'auteur.

     


      

     

    votre commentaire
  •  

     

                                                            

     

     

     

     

    " MADEMOISELLE REVE" de

    Pierre LUNEVAL

    Thriller

    Un roman qui vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière ligne !

    « Edition Cogito »

     

     

    Que se passe-t-il dans le « microcosme » d’une université, même si celle-ci est aussi importante que l’UCBN de Caen ?  Pierre LUNEVAL s’est attaché à un petit groupe d’étudiants et à leur professeur de psychologie, un être apparemment « léger », mais qui mène ses cours tambour battant, truffés de fantaisie et qui rencontre un certain succès auprès des étudiants.  Non sans susciter, bien sûr, de la jalousie, d’autant que celui-ci s’adonne à des expériences dans son « laboratoire ». Le talent de l’auteur s’est focalisé sur l’étude de chaque personnalité  - dans sa complexité - qui donne corps au déroulement des événements.  Des jeunes gens qui se cherchent, malgré certaines situations privilégiées - mais dont les parents sont souvent absents -  et ne sachant pas trop quoi faire de leur peau, suivent un cursus dans cette université.

     

     Lucie, étudiante et médium (mais elle ignore son don), suit des études  sérieuses, mais elle est en proie à des cauchemars et des rêves récurrents qui perturbent ses nuits.  Ces « rêves » concernent certaines personnes de son entourage, ce qui est d’autant plus déroutant et déstabilisant. Elle n’en comprend pas le sens, ni leur signification, ce qui l’entraînera à tenter une certaine expérience avec l’aide de son professeur de psychologie et la prise de substances,

    illicites,  pour pénétrer dans ce monde étrange et parallèle que l’on nomme « l’au-delà ». Mais que va-t-elle découvrir ?

     

    L’étude de la conscience n’est pas anodine dans une société ne vibrant que pour « le paraître et la superficialité ». Les événements ne vont pas se dérouler selon leurs souhaits, au fil des jours et la cruauté de l’humain va se faire jour  sous l’égide de certains personnages. Lucie n’aura ni le temps ni les moyens psychologiques pour en empêcher la fin tragique.

     

    Voilà un roman comme je les aime qui va plus loin que la vie quotidienne et répétitive, et qui fera réfléchir certains humains, attachés à découvrir et à comprendre le vrai sens de la vie. Et pourquoi ce monde parallèle n’existerait-il pas ?  Pour certains irréductibles, ce concept n’est que pure affabulation, mais les Editions Cogito (ce n’est pas un hasard !!) sont ouvertes à cette éventualité. A chacun de méditer sur cette possibilité, que l’auteur traite avec un suspens  permanent jusqu’à la dernière ligne.

     

    Pierre LUNEVAL qui œuvre dans le milieu éducatif  nous informe que ce livre, dont l’héroïne est née en Allemagne et qui a généré ce roman,  a mis 10 années avant de revêtir sa forme définitive. Pierre anime également des ateliers d’écriture et a publié « Au bonheur des mots », un ouvrage pédagogique où adultes et enfants s’expriment.

     

    A ces activités, s’ajoutent des « lectures théâtrales » sur ses différents ouvrages, au sein de la « Compagnie LUNEVAL », que Pierre a crée et qui officie dans les médiathèques, pour notre plus grand plaisir ! Pierre aura accompli « sa belle mission » sur cette terre.

     

     

     M

     
     

    votre commentaire
  •  

                                                                 

     

     

    " SUR LA ROUTE DE SES REVES "

    de Marie-Laure BIGAND

    Roman

     

     

     

     

     

     Quel adorable roman ! A chaque parution des romans de l'auteur, je retrouve ce talent de narratrice, accompagné d'une histoire attachante, au déroulement subtil, bien que mouvementé.

     

    Une petite valise est le fil conducteur de ce roman, qui révélera un secret. Mais, ce qui m'a le plus "conquise", c'est ce délicieux "Journal d'espérance", écrit par une tendre grand-mère qui n'avait aucune assurance que celui-ci atterrisse, un jour, entre les mains de sa destinataire : sa petite fille, Gabrielle.  Ce journal, relate, au fil des pages, l'existence et la vie des grands-parents de l'héroïne, ainsi que celle de sa mère, trop éprise de sa liberté pour s'occuper d'une jeune fillette et qui en a profondément souffert.

     

    Le grand amour perdu de cette grand-mère - son époux parti trop jeune - une vie de mère chaotique auprès d'une enfant adoptée, Myriam, difficile, tourmentée par l'absence d'une écoute mutuelle, ont été controversés par l'exercice d'un métier passionnant où la créativité se doit d'être inventive, face aux bouleversements successifs de la mode. Nous y apprenons toutes les ficelles de ce métier ainsi que les différents outils nécessaires à son exercice.

     

    La boutique de chapeaux de cette petite grand-mère - courageuse et tenace, habitée par son métier artisanal - qu'elle aimait passionnément, a su perdurer contre vents et marées, jusqu'à sa cession à deux soeurs modistes, motivées par le même souci de la distinction et de l'élégance.

     

    Notre jeune héroïne, Gabrielle, passera par de tortueux chemins et états d'âme, avant de retrouver, définitivement, les deux amours de sa vie : sa grand-mère et l'homme de sa vie.

     

     

     

     


      

     

    votre commentaire
  •  

                                                                                     

     

     

     

     

      

    " SI, D'AVENTURE TU MEURS..."

    de Pierre LUNEVAL

     

    Sous une jolie couverture au ton dynamique, se cache un très beau récit, tendre, lucide et plein de délicatesse, d'interrogations également... C'est ce qui fait le charme et l'intérêt de cet ouvrage.

    Le personnage, un enseignant, se trouve propulsé dans un nouvel environnement à la faveur d'un  poste qui lui est proposé. Il fait une analyse très pointue de  son  entourage, liée, sans doute, aux épreuves traversées précédemment. Celle-ci fait état de rencontres faisant partie d'un chemin de vie, pour lequel nous avons opté. Cette autre orientation est, sans doute, une goutte d'eau dans l'océan, mais a son utilité et la raison de son incarnation.

    Dans un premier temps, une  frilosité de contacts s'instaure, par peur de souffrir à nouveau, mais la foi et la rencontre d'enfants dans des situations délicates et de souffrance, ainsi que de collègues qu'il apprend à apprécier, viennent réconforter le personnage dans sa réflexion. Chaque vie a son sens, à nous de le découvrir, malgré une révolte contre les lois de la vie, que nous devons accepter coûte que coûte...

    Le temps cicatrice les blessures si l'on se donne une chance ! La vie n'est faite que de motivations qu'il nous faut trouver et la souffrance fait prendre conscience des choses essentielles...

    J'ai pris un immense plaisir à "dévorer", les larmes aux yeux, je dois le dire, le second ouvrage de cet auteur talentueux, que je connais, maintenant, personnellement et dont j'apprécie énormément la simplicité et la chaleur humaine...

    Si vous êtes intéressés : luneval@live.fr

     

     

     

     

     

     

    ©   Beauty 2015

                      

     

     


    1 commentaire
  •  

                                                                           

     

    CHARIOT Pierre

     

     

    UN PEU D'ENTRAIDE

     

     

     

     

    "LUMIERE D'AQUARELLE, LUMIERE D'AME" Regards poétiques portés sur l'oeuvre de Pierre CHARIOT, artiste peintre aquarelliste belge - Monographie de Véronique FLABAT-PIOT, poète - Edition "Ligne de mire" Florenville  - Préface de Marie-France Willaumez, licenciée en histoire de l'art.

     Sur une magnifique jaquette en couleur, un portrait de l'artiste dans la nature, ouvre cet impressionnant hommage, rendu par différentes personnalités, son épouse et Véronique FLABAT-PIOT, Poète, entre autres, au talent d'un homme qui a fait de cet art - l'aquarelle, une technique très spéciale - sa ligne de vie.

    Notre amie Véronique, qui a fait la monographie de ce grand peintre, a constaté, maintes fois, une certaine similitude entre la peinture de l'artiste et l'écho des mots de Victor Hugo, et elle nous convie, tout le long de ces pages, à la découverte de l'expression commune de ces deux hommes. "Le chef-d'oeuvre est adéquat au chef-d'oeuvre" - "le définitif est dans l'art" (Victor Hugo, "William Shakespeare").

    En feuilletant cet ouvrage, les lignes pures des tableaux, à peine esquissées, mais dont les contrastes sont délicatement soulignés, délivrent une fraîcheur remarquable et une légèreté incomparables. Etant une adepte de la peinture - j'ai toujours prisé cette communion des deux arts, - cette forme d'expression me touche particulièrement. Ici, la nature est déclinée dans sa beauté la plus glorieuse : l'automne en Flandre, côtoie les plateaux désolés du Larzac, la Bretagne flirte avec les Gorges du Tarn, le Petit coin de paradis rejoint un gai matin à Belle-Ile-en-Mer... L'artiste a beaucoup voyagé avec son épouse et les paysages d'Irlande l'ont fortement inspiré, donnant naissance à ses "carnets de voyage".

    Les petites maisons, nichées dans la verdure ou recouvertes de cristal d'argent, les grands arbres dans leur somptueuse majesté, les bords d'une mer calme ou agitée, l'évasion enivrante des grandes cimes, sont des sujets de prédilection pour l'artiste, qui les décline en couleur en grisé ou sépia. Ce qui donne une "aura" différente à chaque tableau. "Lumière en déclin" trouve son écho auprès du poème "Credo Vespéral" de Véronique, la "Fresque Hivernale" réunit les deux artistes dans le long repos de la nature et l'atente du printemps prochain, "Neige au crépuscule" rejoint la "Sagesse Crépusculaire".

    C'est une chanson à deux voix, où la sensibilité et l'inspiration des artistes se rejoignent pour délivrer la quintessence de l'art. Un véritable régal pour les yeux et l'âme, en des camaïeux de couleur douce. Pierre CHARIOT, surnommé "le Turner belge", dont les parents étaient des artistes dans l'âme, et qui n'ont jamais contrarié ses dispositions artistiques, a été fortement influencé, lors d'un déménagement, par la rencontre d'Auguste Musquin, peintre aquarelliste amateur de grand talent, qui a éveillé, chez l'enfant, un don secret et déterminé son avenir d'homme, dont il dit : "je suis un paysagiste né"". MERCI à Pierre CHARIOT et Véronique pour ce merveilleux cadeau !  

    ¨Si vous êtes intéressés : laplumevagabonde@gmail.com

     

     

     

     

     

     

    ©  Beauty 2015 

                                

     


    votre commentaire