•  

     

     

     

    CETTE ANNEE, ENCORE, O L E R O N

    ETAIT LE LIEU DE NOS VACANCES

    ET J'AI VOULU VOUS FAIRE PARTAGER

    MES DECOUVERTES...

     

     

     

     

     

     

      

     DE TRES BEAUX MODELES REDUITS A

    DECOUVRIR, QUEL TRAVAIL !

     

     

     

     

     

     

    ON Y ETAIT SANS Y ETRE...

     QUELLE MERVEILLEUSE REALISATION !

     

     

     

     

     

     

     

    ICI, C'EST LE RAYON REVE...

    AVEC DES COSTUMES PLUS BEAUX

    LES UNS QUE LES AUTRES !

     

      

     

    2 commentaires
  •  

     

    Voici un petit reportage, afin de vous faire

    partager les beautés de cette île que j'adore...

    " O L E R O N "

    Notre petite maison à SAINT-TROJAN

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une promenade magnifique !

     

     

     

     

     

    L'île et le Continent recèlent bien d'autres trésors,

    que je vais me faire un plaisir de découvrir...

    L'année prochaine ! 

                             

     

     

    3 commentaires
  •  

     

     

     

    C I R C U I T   M A L G A C H E

     

    En plus des félins, le Parc accueille des Lémuriens. Ces animaux ne se trouvent à l'état naturel qu'à Madagascar et aux Comores voisines ; ils y sont endémiques.

    L'insularité et la variété des climats et reliefs ont, en effet, favorisé le développement d'une faune et d'une flore uniques au monde. Cette biodiversité est très fragilisée par le développement de l'agriculture et par la déforestation en partie illégale. Egalement chassés et consommés (quelle horreur !) nombreuses sont les espèces en danger.

    Les Lémuriens font partie de l'ordre des primates, mais ont évolué différemment des singes, après que leurs ancêtres aient colonisé Madagascar, il y a plus de 40 millions d'années. Aujourd'hui, plus de 70 espèces différentes sont répertoriées. Certaines de celles-ci pèsent 30 g et d'autres atteignent les 7 kg. Tous possèdent 2 gros yeux expressifs, des mains et pieds munis d'ongles, une queue longue et touffue qui sert de balancier, mais qu'ils n'utilisent jamais pour se suspendre.

    Au Parc, une cinquantaine d'individus de plusieurs espèces différentes, cohabitent en totale liberté sur deux îles. Cette aire de vie d'un hectare leur permet d'exprimer pleinement leurs comportements respectifs. 

     

              A TABLE, LES PETITS, C'EST L'HEURE !

     

    PARC DES FELINS NESLES   

      

    Ceux-ci sontdes MAKI CATTA, les plus courants,

    mais il existe d'autres espèces de lémuriens :

    le LEMUR A VENTRE ROUX, le MACACO, le

     LEMUR COURONNE, le VARI ROUX et le VARI NOIR

                                                   

                                                                                            LEMURIEN MAKAO

                     LEMUR COURONNE   

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LEMURIEN  A VENTRE ROUX   

     

     

     

      

     

    votre commentaire
  •  

     

     

    DE SPLENDIDES PORTRAITS DE FEMMES...

    EXPOSITION AU

    V A L   D E   V I O S N E S

     

     EXPOSITION VAL DE VIOSNES

      

     EXPOSITION VAL DE VIOSNES 

     

    EXPOSITION VAL DE VIOSNES 

    UNE ODE A LA FEMME... 

     

    EXPOSITION VAL DE VIOSNES 

     

    EXPOSITION VAL DE VIOSNES

    EN MULTIPLES EXPRESSIONS... 

    EXPOSITION VAL DE VIOSNES 

     

    EXPOSITION VAL DE VIOSNES

      

    ET DE MAGNIFIQUES PAYSAGES... 

     

    EXPOSITION VAL DE VIOSNES 

    EXPOSITION VAL DE VIOSNES 

     

    EXPOSITION VAL DE VIOSNES


      

     

    2 commentaires
  •  

     

     

    DEBUT D'UNE MAGNIFIQUE VISITE...  EN FAUTEUIL ROULANT POUR MOI ! 

    CAR UNE TRES LONGUE MARCHE !

     

     


     

     

    Outre les félins, le parc héberge, à son entrée,  quantité de petites chèvres qui font la joie des enfants, ainsi que deux superbes ALPAGAS. Cet animal provient des plaines de l'Altiplano en Amérique du Sud, où ils sont élevés pour leur laine, depuis des millions d'années. La plupart proviennent du Pérou, du Chili et de Bolivie. De nos jours, on en trouve dans le monde entier.

    L'ALPAGA fait partie de la famille des camélidés, est composée de 6 espèces : la Vigogne, le Guanaco, le Lama, le Chameau, le Dromadaire. On appelle un alpaga mâle "Macho" et un alpaga femelle "Hembra" et un bébé alpaga "Cria".

    Les Alpagas sont des producteurs de laine. Leur laine est comparable au cachemire, mais plus résistante. Elle est renommée pour sa douceur et sa finesse, ainsi que pour sa brillance et son lustre. Elle protège bien du froid. Les Alpagas nous offrent une magnifique diversité de couleurs naturelles. On connaît deux races d'Alpagas qui ne se distinguent que par leur toison: le Huacaya possède un pelage plus court, plus ou moins fortement bouclé et le Suri est doté de longues mèches torsadées qui pendent le long de ses flancs, à partir de la colonne vertébrale. Avec la fibre du Juacaya, on a 7 épaisseurs de fils de laine, et seulement 3 avec la fibre du Suri. Ceux-ci ne représentent même pas 5% de la population mondiale d'Alpagas.

    Les Alpagas sont extrêmement robustes. Ils sont petits, faciles à manipuler et ne nécessitent pas de soins particuliers. Il faut les tondre, les vermifuger, les vacciner et leur couper les ongles. Les Alpagas sont herbivores. En hiver, ils mangent du foin et on leur donne de la nourriture sèche, comme supplément en vitamines et en minéraux.  Ils consomment l'équivalent de 2% de leur poids corporel par jour. L'eau fraîche est indispensable.

    Les Alpagas ne sont pas dangereux, ce sont des animaux sûrs et c'est un plaisir de posséder des Alpagas. Ils ne mordent pas, sont très intelligents. Ils apprennent rapidement et communiquent continuellement entre eux de manière sonore, par la position de leur corps ou de leur queue et par des mouvements de leurs oreilles. Il est très rare qu'un Alpaga crache contre quelqu'un. Le crachat est normalement utilisé pour marquer une hiérarchie au sein du troupeau.

     

    LE CHARMANT PETIT TRAIN PARCOURANT LE DOMAINE

     

     

    Ce petit train sympathique nous promène au travers des 70 hectares de ce magnifique parc, agrémenté d'une verdure foisonnante, d'arbres séculaires et de pièces d'eau. Ce qui en fait une visite des plus agréables. Allez-y, je vous le conseille Un dessin animé en 4 D, et sièges dynamiques,  pour les enfants, raconte la vie d'un petit tigre dans la savane, une histoire conçue par le Parc pour vous plonger parmi les tigres en Inde  !

    Trois formules de restauration sont à votre disposition si vous décidez d'y passer la journée entière, ce qui fut notre cas.

    Mais, auparavant, consultez le site qui vous orientera vers les périodes les plus propices pour voir de plus près ces superbes animaux. C'est la vocation de Patrick JARDIN, de son frère et de leurs collaborateurs. Les maîtres mots sont ! SOYEZ OBSERVATEURS, APPRECIEZ L'INSTANT, RETOURNEZ SUR VOS PAS, A PROPOS DU CLIMAT et RESPECTEZ LE SITE. www.parc-des-felins.com 

     

     

     

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Il y a quelques jours, nous sommes allés visiter LE PARC DES FELINS, Domaine de la Fortelle  77540  LUMIGNY-NESLES-ORMEAUX, à 110 km de chez nous ! mais la balade en valait vraiment la peine. Sur 71 hectares, 140 félins vivent dans une semi liberté et un environnement des plus satisfaisants pour leur style de vie.

    " Ici, on n'expose pas les animaux, on vous invite dans leur monde !" déclare le créateur du parc, Patrick JARDIN. Initialement crée à AUNEAU (Eure et Loir) le parc étant devenu trop étroit, ce mécène de la gent animale a procédé au transfert les animaux  à NESLES, dans un magnifique domaine. Voici les différents parcours qui nous sont proposés, ainsi que les animaux qui y vivent. Cliquez sur l'image afin de pouvoir lire plus aisément les commentaires. 

     

     

     

    CHAT SAUVAGE EUROPEEN SYLVESTRE - Encore aujourd'hui présent sur le continent, il est très difficile de le différencier d'un chat domestique tigré. Pourtant sa queue est plus épaisse et présente quatre anneaux noirs ; il possède aussi une ligne dorsale noire marquée. Animal protégé.

    LYNX BOREAL DE SIBERIE - Cette sous-espère de lynx est la plus grande de toutes. Il présente une robe claire, parfois argentée et souvent sans tache, contrairement au lynx boréal européen. Il vit dans les forêts riches en gibiers.

     

     

     

    LE SERVAL - Possède une ouïe très développée, en témoignent ses oreilles qui jouent un rôle amplificateur, capables d'entendre des sons jusqu'à 50 KHz. Pour attraper ses proies il fait des bonds incroyables et les assoment pour prévenir toute tentative de fuite. Ne chasse pas les jours de grand vent, son sytème auditif n'étant pas assez efficace !

    LION D'AFRIQUE DE L'EST - Cette sous-espère est la plus commune et la plus étudiée de toutes. La grande majorité des lions d'Afrique de l'Est, trouvée dans les parc zoologiques, sont des hybrides et possèdent des gènes de plusieurs sous-espèces.

    LE GUEPARD - le larmier, c'est le nom donné aux bandes noires, artant du dessous des yeux et descendant jusqu'à la commissure des lèvres. Ces marques permettent d'atténuer les reflets du soleil et donc limiteraient l'aéblouissement, lorsque le guépard scrute son e nvironnement ou lors d'une course face au soleil. Capable de détecter une proie à près de 3 km.

    LE CHAT DES SABLES - Nommé par un Français, lors d'une expédition du Général Marguerite d'où son nom, ce marathonien qui parcourt de 5 à 8 km par nuit, dans la nature, est un modèle d'adaptation à la vie en milieu désertique. Manteau de couleur pâle mais épais pour la nuit, tête très grosse abritangt une oreille intern e développée, un pavillon très vascularisé, permettant de refroidir son sang, des yeux avancés sur la face pour une meilleure vision, des poils sous ses pattes protégeant du sable brûlant.

    LE CARACAL - Son nom dérice du Turc "garah gulak", signifiant oreille noire, en référence aux pinceaux de poils noirs qui les terminent. Son pelage brun uni lui permet de se chacher dans les régions broussailleuses qu'il affectionne. Bien connu pour son aptitude à attraper les oiseaux au vol avec des bonds pouvant atteindre 2 km de haut, grâce à un arrière train puissant et aux pâttes arrières plus longues que celles du devant.

    LE LEOPARD ou PANTHERE - Egalement appelé panthère, le léopard est le félin qui possède la plus vaste aire de répartition au monde.  On le rencontre au sud du continent africain, jusqu'à l'extrêle Est de l'Asie et, du fait des dsifférents environnements et climats, l'espèce présente de grandes variations de tailles et de couleur. Les populations asiatiques étant plus menacées, vous ne trouverez que des sous-espèces asiatiques sur nos circuits, même en Afrique.

      

     

     

    1 commentaire
  •  

     

     

     

     

    LE JAGUAR - Le jaguar est le seul félin américain. Il ressemble beaucoup au léopard, bien que plus trapu avec une tête tête généralement plus carrée et des ocelles, parsemant sa fourrure, plus large et avec un point au centre. Prédateur, opportuniste, avec l'une des mâchoires les plus puissantes chez les félins (315kg/cm2), il peut briser la carapace d'une tortue. Son régime alimentaire regroupe plus de 80 espèces de proies différentes. Ces caractéristiques en ont fait un félin mythique, craint et adulé, symbole de force et de puissance dans les civilisations précolombiennes.

    LYNX DU CANADA - Sa fourrure plus longue et plus dense que celle des autres lynx, et ses pattes plus longues et plus larges, font de cette espèce la plus adaptée pour vivre dans un environnement où le manteau neigeux est, parfois, extrâmement profond. C'est pourquoi on le trouve sur un territoire plus nordique que le lynx roux. Petit indice pour les différencier : le premier possède une queue toute noire alors que chez le second, elle est claire sur le dessous !

    ONCILLE - C'est un félin  très joli, qui ressemble à la fois au chat domestique ( de par sa silhouette et la forme de ses empreintes), et au chat de GEOFFROY, (de par la forme et les motifs de sa tête).

    OCELOT - C'est le plus connu des petits félins d'Amérique. Essentiellement nocturne, il passe une grande partie de la journée à se reposer dans les arbres ou dans la végétation dense. C'est le seul du genre 'leopardus" à être présent au nord du Mexique et au Texas. Il a la plus grande capacité d'adaptation à différents climats, types de proies et d'habitats.

    LE PUMA - Il est le plus grand des petits félins. Comme chez eux, le dessus de son nez n'est pas poilu, sa face ( du nez à entre les yeux) est petite et il est incapable de rugir. Ses vocalisations sont très particulières. C'est un félin généraliste qui a su s'adapter à tout type d'écosystèmes, puisqu'on le trouve du niveau de la mer jusqu'à 6000m d'altitude dans les Andes et du Canada à la Patagonie, en passant par les forêts tropicales bresiliennes et guyanaises ! Ses pattes arrières, étonnamment longues, lui permettant d'être à la fois sauteur et sprinteur, n'y sont pas étrangères...

    MARGAY -  Il est souvent confondu avec l'ocelot et l'ocille. Mais le Margay est le plus arboricole de tous. C'est un véritable acrobate ; il peut descendre d'un arbre la tête la première ou encore se suspendre aux branches, par les pattges arrières, pour attraper des oiseaux au vol ou vider des nids (oh le vilain !) Cette destérité lui est permise grâce à ses pattes flexibles à 180°  Il faut être patient pour l'apercevoir dans ses acrobaties !

     

     

      

    LE MANUL -  Le Manul est, comme la Panthère des neiges, adapté à la vie en régions froides, avec une fourrure très épaisse. Ses petites oreilles, orientées sur le côté, jouent le rôle de deux radars repérant les proies à l'ouïe. Se déplaçant très lentement, on a parfois l'impression qu'il rampe, comme un serpent. Peu mobile, il reste énigmatique pour les chercheurs mais aussi pour ses soigneurs et encore plus pour le public. Il faut être patient pour le voir actif.

    LE TIGRE - C'est une espèce des plus emblématiques qui peuplent notre planète. Prédateur ayant su s'adapter à divers écosystèmes forestiers tant qu'il y trouve de l'eau et d'assez grosses proies, il occupait autrefois une grande partie du continent asiatique. Très menacé, 4 des 9 sous-espèces ayant déjà disparu. Le parc est un des seuls lieux au monde où vous pourrez admirer et découvrir 3 sous-espèces différentes.

    LE CHAT RUBIGINEUX - C'est le plus petit des félins, les adultes faisant la taille d'un chat domestique de six mois, soit 1 kilo et demi environ. Il possède des marques rougeâtres sur les flancs et deux bandes blanches très marquées sur le front. Principalement nocturne, ce félin reste méconnu des scientifiques ; son aire de répartition exacte n'étant même pas connue. Lorsqu'ils sont actifs, ils sont très vifs, alors ayez l'oeil !

    PANTHERE DES NEIGES - Encore appelée once, elle est parfaitement adaptée à la vie en montagne. On la trouve dans toute la chaîne de l'Himalaya. Avec un pelage gris-blanc et de larges rosettes grises, son camouflage est parfait. Son long poil (12 cm sur le ventre), et ses petites oreilles témoignent d'une parfaite adaptation au froid. Sa très longue queue, outre le fait d'être un balancier indispensable durant la chasse, joue aussi le rôle d'une écharpe et lui procure ainsi plus de chaleur. La cavité nasale élargie lui permet d'assurer une bonne ventilation bien que l'oxygène se raréfie en altitude.

    PANTHERE NEBULEUSE - Ce félin présente de larges motifs foncés sur le corps. Il est aussi agile dans les arbres que le Marguay et est capable de descendre des arbres tête vers le bas ou de se tenir suspendu par ses pattes arrières, alors, levez la tête ! Très mystérieux, ce félin nocturne arboricole reste méconnu tant il est difficile à observer à l'état sauvage. C'est le félin qui, en proportion possède les plus longues canines au sein de cette famille.

    CHAT PECHEUR - Il possède une queue très courte pour un félin. Adapté à une vie semi-aquatique, c'est un excellent nageur qui plonge sous l'eau pour attraper des poissons. Mais son régime alimentaire est très varié ; il consomme aussi des rongeurs, insectes, amphibiens, mollusques et crustacés. Quel festin !

    PANTHERE DU SRI LANKA - Cette sous-espèce au pelage très sombre est le plus grand prédateur du SRI LANKA. Contrairement aux autres léopards, la Panthère du SRI LANKA cache rarement ses proies dans les arbres, car elle n'a pas de concurrent. De ce fait, cherchez-là au sol !

     

     

     

    votre commentaire
  •  

     

     

    H O N F L E U R 

    AVANT DE ME FAIRE "REPARER", NOUS SOMMES ALLES PASSER TROIS JOURS A HONFLEUR ! QUE DU BONHEUR ET UN TEMPS RADIEUX ! ET JE PEUX VOUS DIRE QUE J'AI BIEN ARPENTE LA VILLE. VOICI QUELQUES SOUVENIRS DE CETTE BELLE BALADE !

     

     

    LE BATEAU DE NOTRE MINI CROISIERE ! 

      

     

     

     

    LE VIEUX  H O N F L E U R

     

     

      LA LIEUTENANCE

     

     

     

     LE PORT DE H O N F L E U R

     

     

     

                            

     L'EGLISE  EN BOIS DE H O N F L E U R

     

     

     

     


      

     

    1 commentaire
  •  

     

    H O N F L E U R

     

    LE JARDIN DES CELEBRITES...

    A HONFLEUR, il y a un très grand jardin. La première partie est destinée aux enfants, avec toutes sortes de jeux pour le plein air. La seconde partie est destinée aux sportifs, qui peuvent mesurer leurs compétences, également en plein air et la dernière partie de cet immense jardin est destinée aux célébrités qui sont nées, ont résidé ou ont possédé une maison dans cette si jolie ville, qu'elles ont auréolée de leur prestige.  Lorsque vous entrez, ici, il faut vous armer de patience et user vos semelles, avant d'atteindre le jardin où sont, harmonieusement, disposés les bustes des célébrités, avec entre autres....

     

             Eugène BOUDIN,    Peintre                                                  Entrée du jardin des célébrités                                                       

     

     

                                     

              Françoise SAGAN, Ecrivain                                                Lucie DELARUE-MARDRUS, Poète

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

           

         Eric SATIE, Compositeur et Musicien                                               Michel SERRAULT, Comédien 

     

     

    ET BIEN D'AUTRES... 

    CHAQUE ARTISTE A SA PETITE STATUE COMMEMORATIVE

    JARDIN TRES AGREABLE PROMENADE

     

       

     

    1 commentaire
  •  



     

     

    SALON DE L'ARTISTIQUE DE L'ISLE ADAM

    Encore bien des talents à découvrir !

     

    Et encore plus inattendu ! 

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

    Du papier mâché ! 

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

    Une technique tout à fait

    particulière

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      Des talents divers 

    mais si surprenants 

     

     

       

     

     

      

     

    votre commentaire